Education :

Obéissance, éducation et comportement canin sont trois éléments différents mais nécessairement liés.

Le conditionnement doit être utilisé de façon positive. Chaque fois que le chien répondra à la demande du conducteur par l’action qui convient (poser son postérieur au sol quand il entend « assis »), il sera félicité et récompensé (friandises, voix, caresses, jeux). Ainsi, il assimilera le fait que réagir à telle sollicitation de son propriétaire par tel comportement entraîne une gratification ; au fil du temps, il reproduira facilement cette action Photo JC Parayre                                                 conditionnée que l’on nomme obéissance.

 

Obéir, c’est se soumettre à quelqu’un, en se conformant à ce qu’il ordonne ou défend. L’obéissance d’un chien passe par le conditionnement, c’est-à-dire un processus qui fait qu’un être vivant confronté régulièrement à la même stimulation, ayant les mêmes effets physiques ou psychiques, finira par produire ces effets au simple signal de la stimulation.

  

Éduquer, c’est former, élever, en développant les facultés physiques et intellectuelles afin de permettre au sujet de vivre conformément aux bons usages de la société. C’est ce que fait la mère des chiots, elle prépare ses petits aux usages d’une société canine. il va donc falloir le préparer, le guider dans cette seconde éducation.

 

Les exercices de base :

  • Assis
  • Coucher
  • Debout
  • Marche au pied ou suite au pied
  • immobilité
  • rappel
  • motivation et rapport d'objet
  • l'en-avant

 

Concours d'Obéissance

article du groupe de travail Obéissance

 

Présentation de la discipline

L'obéissance a pour objectif de permettre à tout propriétaire de chiens de mieux comprendre et communiquer avec lui, au travers d'exercices simples, sans contrainte et accessibles à tous, afin de vivre en totale complicité avec son compagnon.

 

 

Le chien doit montrer, au travail, sa disponibilité, sa souplesse à obéir aux commandements, son enthousiasme et sa rapidité dans l'exécution; et l'on doit toujours voir une équipe gaie, unie et harmonieuse.

 

Elles est articulée sur plusieurs niveaux de progression :

Le brevet pour les chiens débutants

Les Classes I - II - III - internationale gérée par la FCI.

 

L'obéissance peut être pratiquée par toute personne possédant un chien sociable, quelque soit sa race ou ses origines. Elle révèle la complicité du chien avec son maître et met en valeur ses qualités naturelles. La plupart des races canines y ont accès, l'âge des chiens pour la présentation est de 12 mois.

Elle est ouverte aux chiens inscrits au  LOF (livre des origines français) et par dérogation du conseil d'administration de la SCC aux chiens non LOF;

Elle est enseignée dans les clubs canins rattachés aux Sociétés canines régionales.

Tous les exercices du programme des concours d'obéissance sont réalisés naturellement par le chien dans la vie de tous les jours, il s'assoit, se couche, se lève, se porte en avant, trouve un objet, etc... de manière innée et quand bon lui semble!

La difficulté pour le maître sera de les lui faire faire sur ordre ou commandement en fonction du programme.

 

Les championnat et coupe de France sont disputés chaque année. La sélection se fait lors de sélectifs pour départager les meilleurs chiens qui iront à la coupe de France. Une sélection des meilleurs chiens participera au championnat d'Europe ou du Monde qui est organisé chaque année dans un des pays affilié à la FCI;

 

L'obéissance internationale se différencie d'autres disciplines par l'introduction de qualificatifs l Excellent, Très bon, Bon, suffisant qui correspondent à une fourchette de points. La notion du qualificatif a la particularité de sensibiliser le spectateur sans qu'il soit connaisseur des règles.

 

En Obéissance l'accent est donné en priorité absolue sur le "qualificatif".